La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Dimanche

Le magasin est fermé

Michel Hulin et son verger de kiwis

Michel Hulin et son verger de kiwis

79700

Saint-Amand-sur-Sèvre


La Chine, c'était il y a TRÈS longtemps...

DES KIWIS 100% LOCAUX


           Passé à l’agriculture biologique en 2009, Michel Hulin a terminé sa troisième et dernière année de conversion l’an dernier : la récolte de l’automne 2012 était bio.
Nous en avons profité jusqu’à cet été ! Nous sommes heureux de le compter parmi nos producteurs locaux, car les volumes qu’il produit lui permettent effectivement de nous fournir ses kiwis toute la saison ! Sur ses 26 ha de terre, il produit 50 à 60 tonnes de kiwis par an, ainsi que des céréales (blé et seigle).
         
           Bien qu’originaire de Chine, l’actinidia - l’arbre qui donne le kiwi -  pousse facilement dans nos régions sans aucun pesticide : bonne aubaine pour le bio ! Une fois taillé et palissé au printemps,  il demande juste de l’eau en bonne quantité et une protection contre le vent. Le broyage de la taille de ses lianes et la tonte régulière des allées constituent un excellent compost.

          Chez l’actinidia, chacun son rôle :

         Les fleurs mâles produisent le pollen...                                Les fleurs femelles en font des fruits !

           La pollinisation se fait principalement par les abeilles. La fleur mâle ne fournit pas de nectar, mais un pollen de très bonne qualité que les abeilles aiment beaucoup : Michel fait venir des ruchers pendant les quelques jours de floraison. Chaque fleur femelle donnera un fruit, d’autant plus gros que la fécondation aura été réussie : plus le fruit est fécondé et plus il sera gros.

          La récolte constitue le principal temps fort de la culture. Comme le kiwi doit subir une période de froid pour mûrir, Michel attend le plus tard possible, juste avant les premières gelées, pour récolter. En effet, c’est grâce au froid que le sucre augmente dans les kiwis. Ceux de Michel révèlent un taux de 9 % : excellent !... En revanche, quand s’annoncent les gelées, plus question d’attendre et il faut se hâter : avec ses deux salariés,  la récolte se fait à raison de 3 tonnes par jour. Brossés puis calibrés, les fruits patienteront ensuite en chambre froide jusqu’à la vente, qui s’étale tout l’hiver, pour notre plus grand plaisir.
Et nous avons raison d’en profiter : il contient de bonnes fibres qui facilitent le transit intestinal en douceur.

           Gorgé de vitamines C et E bien sûr, préservées qui plus est, grâce à la peau très épaisse du kiwi qui atténue les écarts de température extérieure, c’est grâce à ces deux vitamines, toutes deux des antioxydants, que le kiwi se conserve si bien.




          On peut donc le cuisiner tout l'hiver : Michel vend aussi ses confitures de kiwis, à la saveur acidulée et sucrée : un délice !





          Et on peut laisser libre cours à son imagination pour habiller les fruits comme on l'entend !




Retour