La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin n'est pas ouvert le dimanche 02 41 70 74 14
logo Biocoop
Biocoop Cholet

Générations Futures : son rapport sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes, en France

Générations Futures : son rapport sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes, en France

Le 20/02/2018

Biocoop CHOLET
A quelques jours de l’ouverture du salon de l'agriculture, Générations futures publie un rapport sur la présence de résidus de pesticides dans des fruits et légumes non bio consommés en France.
Etat des lieux Générations Futures : son rapport sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes, en France

A quelques jours de l’ouverture du salon de l'agriculture, Générations futures publie un rapport sur la présence de résidus de pesticides dans des fruits et légumes non bio consommés en France.

 

Ce rapport, élaboré à partir d’analyses officielles fournies par la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF), a permis à Générations Futures de classer les 19 fruits et 33 légumes (F&L), en fonction de la fréquence :

  • des résidus de pesticides mesurés dans les F&L

Et,

  • des dépassements des limites maximales en résidus, sur une période allant de 2012 à 2016.

 

Résultats :

 

En valeurs moyennes :

  • Pour les fruits, il a été constaté, en moyenne, la présence de résidus de pesticides quantifiés dans 72,6 % des échantillons analysés sur les cinq années des données compilées.
  • Pour les légumes, cette valeur est de 41,1%.

 

 En valeurs détaillées :

  • Pour les fruits, le taux de résidus de pesticides est le plus élevé pour le raisin (89% des échantillons), la clémentine/mandarine (88,4%), la cerise (87,7%), le pamplemousse/pomelos (85,7%), les fraises (83%), les nectarines/pêches (82,8%) et les oranges (80,6%). Viennent ensuite, les prunes/mirabelles (34,8%), les kiwis (27,1%) et les avocats (23,1%).
Graphique_Pourcentage_Echantillons_avec_Residus_Pesticides
  • Pour les légumes, ce sont les céleris-branches (84,6%), les herbes fraîches (74,5%), les endives (72,7%), le céleri-rave (71,7%) ou encore les laitues (65,8%) qui se retrouvent dans le haut du classement pour la présence de résidus de pesticides quantifiés sur cette période. En fin de classement, on trouve : les betteraves (4,4%), les madères/ignames (3,3%), les asperges (3,2%) et enfin le maïs doux (1,9%). 
Graphique_Pourcentage_Echantillons_avec_Residus_Pesticides_2

Quid des limites maximales en résidus ?

 

Concernant les dépassements des limites maximales en résidus (LMR) de pesticides (seuils légaux fixés par l’UE à ne pas dépasser), la palme revient…

  • Pour les fruits : aux cerises (6,6% des échantillons), mangues/papayes (4,8%), oranges (4,4%) et kiwis (4,1%).
  • Pour les légumes : aux herbes fraîches (29,4 %), céleri-branche (16%), blettes (12,1%) et navets (9,1%).

NB : dans les légumes, seuls les artichauts, les betteraves, le maïs, la pastèque, les pois non écossés et les potirons ne présentent aucun dépassement de LMR. En revanche, pour les fruits, tous ont été concernés par des dépassements de LMR.

 

« Ce travail systématique de compilation des données officielles, jamais réalisé en France, permet pour la première fois d’obtenir un classement des fruits et légumes non bio réellement consommés en France par rapport à la fréquence de la mesure de résidus de pesticides. Forte de ses résultats, notre association encourage le gouvernement à prendre des dispositions rapides et efficaces pour la promotion de l’agriculture biologique et, en même temps, pour mettre en place une vraie politique de changement des systèmes de production sur les surfaces non bio permettant de réduire fortement l’usage des pesticides dans le cadre d’un Ecophyto réellement ambitieux ! » déclare F. Veillerette (Directeur et porte-parole de l’association Générations Futures)

 

1. Rapport intitulé « Etat des lieux des résidus de pesticides dans les fruits et légumes en France – Edition 2018 » à télécharger ici : https://www.generations-futures.fr/publications/residus-pesticides 

Biocoop et Générations Futures

 

Générations Futures (ex-Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures – MDRGF), a pour objet la défense de l’environnement. Elle mène des actions (enquêtes, colloques, actions en justice, campagne de sensibilisation…) pour informer sur les risques de diverses pollutions (notamment les substances chimiques en général et les pesticides en particulier) et promouvoir les alternatives en vue d’en réduire les impacts négatifs pour la santé et l’environnement.

 

En soutien à cette association, Biocoop participe chaque année à la Semaine Pour les Alternatives aux Pesticides (voir ci-dessous) et a conçu et distribué dès 2015 le produit partage « Jus de Pomme militant » commercialisé dans les magasins du réseau. 11 348,55 € ont été collectés depuis pour soutenir l’action de l’association Générations futures pour dénoncer et combattre l’usage des pesticides en France.

En savoir plus sur Générations Futures

Retour