La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé , il ouvrira ses portes à 09h00 02 41 70 74 14
logo Biocoop
Biocoop Cholet Nord
Biocoop Cholet Sud
Biocoop Cholet Ouest
Biocoop Sèvremoine
Mes courses en ligne

Tout savoir sur les tomates anciennes

Tout savoir sur les tomates anciennes

Le 22/06/2022

Avec leurs couleurs et leurs drôles de formes, les tomates dites anciennes séduisent. Mais attention à l’arnaque, car elles ne sont pas toujours anciennes. Sauf chez Biocoop, où elles le sont vraiment. Et ce n’est pas nouveau !

Les stars incontestées de l'été



Du 22 juin au 5 juillet 2022, les tomates anciennes véritables
sont mises à l’honneur chez Biocoop.


>>> A cette occasion, découvrez en magasin trois des plus goûtées de ces variétés :
la tomate noire de Crimée, la tomate Cœur de Bœuf et la tomate Ananas, au prix de 4€95 le kilo.



Anciennes vs hybrides

On les appelle variétés anciennes ou variétés de population parce que ce ne sont pas des hybrides dont les graines sont fournies par des sociétés spécialisées.

Les hybrides (type F1) sont obtenus par croisement de deux lignées différentes afin d’obtenir certaines caractéristiques – résistance, productivité…– qui se perdent si on ressème. Le goût n'est pas prioritaire dans ce type de sélection !

Les vraies, les authentiques, les anciennes, avec leurs formes originales, leurs couleurs qui attirent l'oeil : celles-ci font honneur à leur nom ! Admirez nos rayons et savourez-les en salades, c'est ainsi qu'elles révèlent le meilleur d'elles-mêmes.

Des noms !

Elles sont très nombreuses, les anciennes : cœur de bœuf, noire de Crimée, cornue des Andes, poire jaune, ananas, verte zébrée, russe, belge orange......

Brève histoire de la « tomalt »

Cultivée en Amérique du Sud par les Aztèques à qui elle doit son nom, la « tomalt » débarque en Espagne au début du XVIe siècle. Mais sa consommation décolle seulement fin XIXe - début XXe. Elle est, avec la pomme de terre, le légume le plus consommé au monde à ce jour.

Hors course

C'est la course au rendement des années 60-70 qui conduit à créer des tomates rondes, lisses, et dures, toutes identiques, qui sont souvent cueillies à peine colorées et qui supportent les longs transports et les manutentions. Cultivées hors-sol sur des pains de laine de roche, chauffées tout l'hiver, elles ne devraient plus s'appeler tomates...

C'est sûr, les anciennes sont plus fragiles, pas question de les manipuler 50 fois ni de les transporter sur des centaines de kilomètres : alors on les oublie, tout simplement, elles sont reléguées dans les jardins des passionnés, qui, heureusement, continuent à les multiplier, les sauvant ainsi de la disparition totale...


Retrouvée, copiée

Jusqu’à ce qu’on redécouvre l’intérêt de ces variétés anciennes, goûteuses, juteuses, et adaptées à leur terroir de culture… Les voilà reparties dans le circuit, dans les années 2000, produites par des petits maraîchers bio engagés pour la biodiversité.

Seulement voilà : désormais on sait aussi produire toute l’année des hybrides qui leur ressemblent, copies d’anciennes, plus productives, moins fragiles mais sûrement pas meilleures au goût !

Chez Biocoop, les hybrides sont interdits. On vous propose seulement des vraies anciennes, et elles arrivent directement de chez nos producteurs.

Ça c’est Biocoop

Du bon sens

Toujours bio, jamais l’hiver et sans serre chauffée, quelle que soit la tomate !  

Militant

Biocoop soutient les cultures de variétés anciennes véritables en les valorisant davantage que les autres tomates (ronde, allongée, grappe, cerise, cocktail) qui peuvent être hybrides ou non. Grâce à ce parti pris dès 2016, les tomates anciennes représentent 25 % de l’assortiment de tomates de Biocoop malgré leur période de production plus courte.

Cette démarche est en train d’essaimer sur d’autres espèces (carotte, poivron, aubergine, courgette).

Le travail réalisé sur les coûts de production et la labellisation Bio Equitable en France garantit aux Paysans associés sociétaires de Biocoop un juste revenu.

Privilégier des variétés reproductibles non hybrides, c’est permettre une diversité variétale dans les champs et l’autonomie des fermes face aux semenciers : un acte militant !

Photo d'illustration - Tomates qui poussent


Faire ses tomates !

• Déposer les graines d’une tomate ancienne sans les nettoyer sur un papier
    absorbant, tous les 3 cm en tous sens. Replier et conserver au sec.

• Au printemps suivant, les mettre dans des barquettes de terreau et couvrir
     de 5 mm de terreau. Arroser et attendre la germination.

 D’après Elles sont bonnes mes tomates, Blaise Leclerc, Éd. Terre vivante

Retour